Himsky : pour l'équilibre entre l'art et le respect de l'environnement

 
Himsky

Nur Himawan Abdillah
Etudiant à Institut Polytechnique de Lorraine (Nancy)
Master « Design Global »

 

Après avoir terminé mes études de S1 en Génie Métallurgie et Matériaux de Universitas Indonesia, j’ai travaillé dans un domaine qui ne correspondait pas du tout à mon parcours. J’étais rattaché au service marketing et commercial pour une jeune maison de mode. Rien à voir avec l’ambiance industrielle ;-)
Après quelques mois, j’ai pris la décision de reprendre mes études. En France. Mon rêve.
Pour réaliser mon rêve d’enfant, en septembre 2009, j’ai donc commencé à apprendre intensivement la langue française. J’avais déjà un peu appris en 2006 mais je n’étais pas allé très loin. Cette fois-ci, j’ai insisté, persisté et après 9 mois de travail, j’ai obtenu un DELF B2 en juin 2010. En arrivant en France, les français m’ont dit que je parlais déjà bien français. Avec tous ces efforts, ça m’a fait plaisir !

La France est un vieux rêve en fait. Quand j’étais petit, j’ai eu la chance de visiter Paris. Depuis ce moment-là, j’ai su qu’un jour je vivrai en France. Cliché ? Oui peut-être, mais c’est une histoire vraie. J’ai choisi le programme de « design global » de l’INPL parce que ce programme correspond exactement à mon parcours passé et mon projet d’avenir. Je suis quelqu’un qui aime l’art et j’ai envie d’avoir un travail dans lequel je peux m’exprimer artistiquement. Cette formation allie monde industriel et monde artistique. Je peux créer un pont entre mes connaissances en génie métallurgie et ma passion pour le design.
Quand j’aurai fini mes études ici, j’espère pouvoir travailler en France, acquérir de l’expérience et créer ma propre entreprise de design à mon retour en Indonésie.

J’ai choisi ce programme d’études parce que j’aimerais développer des nouveaux concepts et des nouveaux designs d’emballage pour aider à résoudre les problèmes environnementaux de Jakarta. Le recyclage, les emballages biodégradables ne sont que très peu utilisés en Indonésie, ce qui pose d’énormes problèmes de pollution  des terres, des eaux, etc. Que se soit dans les zones urbaines ou rurales, le problème reste le même. C’est ce constat qui m’a donné envie d’agir et de m’orienter vers le Design Global.

La ville de Nancy est parfaite pour les étudiants étrangers qui viennent d’arriver en France! C’est une ville charmante. Elle protège et valorise son patrimoine culturel. On peut facilement trouver des bâtiments qui rappellent l’évolution du courant artistique « Art Nouveau » qui est né ici, à Nancy. Nancy est aussi l’une des villes les plus étudiantes de France. On dit qu’il n’y a que des étudiants ou de retraités, ici ! Pour ceux qui aiment sortir en nocturne, Nancy est vraiment sympa aussi : on peut sortir au cinéma, au théâtre, dans les salles de concert et bien sûr dans les soirées étudiantes.

A Nancy, on ne compte que 5 étudiants indonésiens, de fait, je suis obligé de me mêler aux français et aux autres étudiants étrangers. Je suis content d’avoir des amis de cultures différentes. J’ai découvert que même en France, il y a une marque culturelle très différente d’une région à l’autre. J’essaie de découvrir les habitudes, les traditions de ces régions. Et bien sûr, je présente la culture indonésienne à mes amis.
Récemment, j’ai été très surpris de rencontrer des français qui ont déjà vécu en Indonésie (à Bali). Elles parlaient même un peu d’indonésien. J’ai aussi assisté à l’intervention d’un maitre de conférence ayant travaillé 4 ans en Indonésie.

Personnellement, je recommanderai aux étudiants indonésiens de venir étudier en France.
Etudier en France est une façon d’ouvrir les yeux sur le monde. L’Europe est un continent fascinant. Venez en France et vous comprendrez pourquoi je dis ça. J’aimerais ajouter une dernière chose : ici, en France, personne ne jugera votre apparence, votre style, votre sexualité, etc. Ici, vous êtes libre d’être vous-même.