Wisnu, étudiant en Sociologie, EHESS, Marseille
Wisnu

Wisnu Adi Reksodirdj
Etudiant en Doctorat en Sociologie
Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales - EHESS Marseille

Quand j’ai mis les pieds à Marseille, une ville de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA), dans le sud de la France, je savais déjà que cette région était connue pour son soleil qui brille tous les jours : la neige ne s’invite jamais à Marseille. Toutefois, je dois dire que s’il fait froid ce n’est pas à cause de la neige mais bien à cause du mistral. Le mistral est un vent qui souffle très fort de la mer méditerranée vers la ville et glace le sang. Imaginez, même les français qui sont ronds (y compris moi) ont été poussés par ce vent.

A part cela, Marseille est une ville passionnante, vivante et colorée. C’est une ville portuaire très métissée. La population vient du Maroc, de la Tunisie, de l’Algérie, mais aussi de la Chine, du Vietnam, du Cambodge, du Mali, du Sénégal, etc.

L’ « accent du sud » comme on dit ici, est vraiment différent des autres accents. Rien à voir avec le français que j’ai appris au CCF, en Indonésie. Par exemple, quand ils veulent dire « A demain » ou « bien », ils prononcent « A demeng » ou « bieng ». Je crois que moi aussi j’ai adopté l’accent du sud maintenant.

Les marseillais sont aussi très attachants. Même si on ne se connait pas, les gens disent « bonjour », « bonne soirée ». Alors, venez nombreux à Marseille ! Vous découvrirez l’hospitalité à la marseillaise. Et n’oubliez pas de goûter la spécialité de la région : la bouillabaisse.