Des universités publiques et des pôles de recherche et d'enseignement supérieur (PRES) pour vous accueillir dans toute la France

Excellence et coût abordable

Il existe en France 83 universités publiques : elles sont financées par l’État qui habilite selon une procédure très stricte les diplômes nationaux qu’elles délivrent. C'est ce qui permet d'offrir un excellent niveau de formation pour un coût annuel particulièrement abordable. Les universités enseignent l'ensemble des disciplines.


Les universités reçoivent 80 % des étudiants, dont 10% environ sont des étudiants étrangers.  Réparties sur tout le territoire français, elles offrent de multiples cadres de vie.

L'acteur essentiel de la recherche en France

Les universités sont le lieu où se développe l'essentiel de la recherche publique en France : le niveau d'enseignement est  reconnu comme très élevé. Les récents Prix Nobel scientifiques français ont  par exemple été attribués à des universitaires.

En 2008, deux français , Françoise Barré-Sinoussi et Luc Montagnier, de l'Institut Pasteur, ont été récompensés par le Nobel de Médecine pour leurs travaux portant sur la découverte du rétrovirus responsable du SIDA. Jean-Marie Le Clezio a également reçu le Prix Nobel de Littérature en 2008. En Physique et en Chimie, le Prix Nobel a récemment récompensé  Georges Charpak, Claude Cohen-Tannoudji, Albert Fert ou Yves Chauvin.

La France a mis en place une "Stratégie nationale de recherche et d'innovation". Il s'agit d'une définition des priorités de recherche à quatre ans, permettant de relever les défis de la connaissance, les défis technologiques et les défis sociétaux.

Les trois axes définis pour la période 2009/2012 sont :
* la santé, l'alimentation, les biotechnologies
* l'urgence environnementale et les écotechnologies
* l'information, la communication et les nanotechnologies

Plus de 300 écoles doctorales, animées par 62 000 enseignants-chercheurs, assurent la formation à la recherche, en étroite liaison avec plus de 1200 laboratoires de recherche.

La professionnalisation des études universitaires

Les cursus proposés par les universités sont chaque année davantage ouverts aux échanges avec le monde professionnel. L'accomplissement de stages en cours d'études universitaires est désormais fréquent, et cela concerne environ 30 % des étudiants (60% pour les élèves de Master 2).

Les universités se sont toutes dotées d'un référent stage et disposent d'un bureau d'aide à l'insertion professionnelle (BAIP) chargé en particulier de diffuser aux étudiants une offre de stages et d'emplois variés et de les assister dans leur démarche.

En France, le montant des droits de scolarité - pour une année universitaire et non pour un semestre - dans les universités publiques sont fixés par l’État. En 2010-2011, ce montant a été arrêté à :
- 174 euros en Licence
- 237 euros en Master
- 359 euros en Doctorat
- 564 euros pour les étudiants en Ecoles d’ingénieur

Les pôles de recherche et d'enseignement supérieur (PRES)

Les PRES regroupent des universités, des écoles spécialisées  et des organismes de recherche,  pour leur permettre de mutualiser leurs activités et leurs moyens.  Il existe actuellement une vingtaine de pôles.

 En matière de recherche, toutes les publications scientifiques des sites membres sont désormais présentées sous la signature unique du pôle, ce qui améliore la visibilité à l’international des productions scientifiques des membres du pôle.

Concernant la vie étudiante, les pôles sont également très actifs : qu'il s'agisse d'accueil, de logement, ou d'aide à l'intégration des étudiants internationaux (cours de français, tutorat...), ils vous apporteront le soutien et les services indispensables à votre réussite.