En France, comme dans la plupart des pays européens, le niveau de vie reste assez élevé. Cependant, le gouvernement français accorde à tous les étudiants français et étrangers des allocations et réductions pour les aider à financer aussi bien leur logement, leurs transports que leurs activités culturelles.

 

Dans le cadre de sa nouvelle stratégie d’attractivité « Bienvenue en France », le Gouvernement français souhaite augmenter le nombre d’étudiants internationaux et améliorer leurs conditions d’accueil. A compter de la rentrée universitaire 2019 et dans un souci d’équité, les frais d’inscription dans les établissements d’enseignement supérieur publics français seront désormais différenciés.  

Les frais de scolaritédans les établissements d’enseignement supérieur publics pour les étudiants extra-européens correspondront à moins d’un tiers des frais réels de formation :

·         2770 € au niveau licence (S1)

·         3770 € au niveau master (S2) et doctorat (S3)

À ces montants peuvent être ajoutés des frais supplémentaires pour des prestations spécifiques.
Le coût des inscriptions dans des programmes enseignés en anglais ou dans des établissements privés, notamment les écoles de commerce, est généralement plus élevé (en général de 3 000 à 10 000 euros par an).